Localisation en fulfulde : quelques propositions

By Oumar Ba, on 14-11-2009 13:07

Views : 12706    

Favoured : None

Published in : Projets, Linguistiques

Ouma BahComme préalable à toute localisation, il faut l’élaboration d’une terminologie de base TIC et cette terminologie doit être harmonisée pour éviter un foisonnement de néologismes et de variantes orthographiques ou morpho-phonologiques. Il y a donc la nécessité de créer une base de données centrale accessible sur l’Internet. Le projet Pootle offre la possibilité de créer une telle base de données. Pour le mener à bien, nous aurions ces quelques propositions qui nous l’espérons aideront à définir les grandes lignes qui devraient sous-tendre le travail d’enrichissement lexical :

1) Utilisation d’une orthographique unique : il s’agit ici surtout de se baser sur le standard, d’éviter par exemple l’utilisation parallèle du ny et du . Le standard international est à notre humble avis ny car c’est ce digraphe qui avait été retenu par la Conférence de Bamako de 1966 sur la standardisation de l’alphabet fulfulde.

2) Choix de l’imperfectif 2 (selon les grammaires modernes du fulfulde) comme forme de citation du verbe : cet aspect qui est appelé aussi dès fois subjonctif et qui est indiqué par les morphèmes –a (voix active), -oo (voix moyenne) et –ee (voix passive) a l’avantage de ne pas pouvoir être dialectalement marqué. Au contraire, les marqueurs de l’infinitif –de, -gol ou –go sont limités à certains dialectes ou groupes de dialectes. Ainsi jaɓa est neutre sur le plan dialectal tandis qu’avec l’infinitif nous aurions les formes suivantes : jaɓude, jaɓde, jaɓugol, jaɓugo. 

3) Śélection des racines les plus diffusées : dans le choix des mots, ceux dont les racines sont les plus répandues dans le monde peul devraient être privilégiées au détriment des racines peu répandues. Bien sûr là où de telles racines n’existent pas, l’on pourrait choisir celles qui sont moins répandues.  

4) Redéploiement sémantique : quand il existe déjà deux synonymes pour un concept, le deuxième pourrait être redéployé pour traduire un autre concept à condition bien sûr que son champ sémantique s’y prête. Ainsi on pourrait faire l’économie d’une nouvelle création. Par exemple nous remarquons que certains utilisent tufnde pour traduire site Internet, à côté de lowre déjà relativement bien connu. Il serait donc raisonnable d’utiliser tufnde pour un autre concept, par exemple « serveur ».    

Oumar Bah

Last update: 14-11-2009 13:52

Keywords : localisation, fulfulde, pulaar, harmonisation du pulaar, pulaar fulfulde
Vos commentaires (jowe mon) Citer cet article (Jubbu e winndannde ndee) Favoris (Ɓurɗe labeede) Imprimer (Winndito) Envoyer à un ami (Neldu sehil maa) Envoi sur De.li.cious (Danndu e De.li.cious Articles similaires (Binndanɗe nanduɗe heen) JOKKU TARO...
PDF
 

Membres connectés au Forum


Members Online: 0

Derniers messages du Forum

Posted by admin - 14/06/2012 22:39
Posted by Ibraahiima-saar - 20/12/2009 01:34
Posted by Ibraahiima-saar - 22/11/2009 21:35
RocketTheme Joomla Templates
Copyright © 2017 FULA LOCALIZATION PORTAL. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.