Rapporter un commentaire

Merci de prendre un peu de temps pour rapporter ce commentaire à l'administrateur du site.
Veuillez compléter ce formulaire puis cliquez sur envoyer pour soumettre votre rapport concernant ce commentaire.

Nom
 
E-mail
 
Motif du rapport
 
 
 

Commentaire en question

Sur la traduction dans Pootle

By: Bookar Bah (Membre IP 41.219.61.101) on 24-12-2009 23:12

Merci Ibrahima pour cet espace d'échange. Je passe ici le commentaire que je n'ai pas pu poster avant-hier et que j’ai fait passer dans le forum « google-e-pulaar ».  
 
Merci Oumar Bah pour cette réflexion de spécialiste. Cela nous éclaire, nous autres, dans ce travail que nous venons d'entamer et dont les difficultés et écueils ne se révèleront clairement que dans la pratique. Pour les problèmes de lemmatisation que vous avez soulignés, ils sont réels et il faudrait que chacun donne son point de vue là-dessus : je suis plutôt partisan de l'utilisation de l'impératif : jaɓ (au lieu de jaɓude ou jaɓde par exemple). Je crois que c’est une forme plus directe et qui nous permet de contourner dans beaucoup de cas les différences dialectales. On corrigera si besoin le travail de traduction de la terminologie NTIC dans le projet Pootle. A mon humble avis, il n’est pas grave de laisser, pour le moment, aux différents parlers peuls leur «personnalité». Les différences vont s’estomper avec le temps : les formes les plus simples finiront, je crois, par s’imposer. En quelque sorte laisser la sélection se faire «naturellement», c’est l’une des raisons pour lesquelles je ne suis pas partisan des tentatives artificielles d’harmonisation.  
Pour le problème des termes ayant plusieurs définitions, nous les avons séparés par des barres, comme pour ce que vous appelez les « synonymes » dialectaux, je pense qu’il faudrait recenser ces cas et les traiter individuellement. Par exemple pour traduction du mot anglais « set » nous avions gonal / suurɗino / dottine / deegle, on peut bien s’entendre pour ne retenir que gonal/suurɗino et garder les 2 autres pour un autre usage, comme vous l’aviez d’ailleurs proposé. D’une manière générale, on peut bien retenir de faire des corrections sur le « premier jet de traduction ». Ce sera l’occasion de traiter certains cas. Dans ce chapitre on traitera aussi les problèmes de mots dont la racine ne se trouverait que dans un seul parler : il est compréhensible que dans de cas pareils, on garde la racine qui se retrouve dans plusieurs parlers. Ainsi on gardera «firta / firtu» pour «abort» au lieu de «firta / boosii».  
Etant la 2e personne ayant participé à la traduction du module « terminologie NTIC » du projet Pootle avec Oumar Bah, j’ai été d’ailleurs agréablement surpris de constater que les dissemblances entre les parlers Fuuta Jalon et Fuuta Tooro sont de loin moins nombreuses que les ressemblances. Est-il alors nécessaire de faire les traductions par fulfulde ? Je pense que pour le moment, nous devons l’éviter en essayant de trouver des compromis pour les problèmes que nous ne manquerons pas de rencontrer.  
Bonne continuation !

 

» Signaler ce commentaire à l'administrateur

» Répondre à ce commentaire

»  Retour à l'article


mXcomment 1.0.9 © 2007-2017 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
RocketTheme Joomla Templates
Copyright © 2017 FULA LOCALIZATION PORTAL. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.