Nos langues sont-elles des "dialectes" d'une seule langue originelle?

By UMAR WELE, on 08-06-2010 21:53

Views : 13676    

Favoured : None

Published in : News, Dernière news

langues du mondeGénéralement quand des ethnies différentes cohabitent, il n'est pas étonnant d'entendre certaines expressions ou certains mots appartenant à une ethnie et utilisés par la seconde ethnie. Dans ce qui va suivre on va essayer de comparer certains des mots des peuples très éloignés les uns des autres.

   Je prends le Peul (parlé en Mauritanie, Sénégal, en fait du FOUTA TORO que je connais le mieux) par exemple, et je compare certains de ses mots avec ceux des Français, des Anglais et des Russes (trois langues européennes), et d’autres langues. Je ne compare pas le peul et l’Arabe ou avec le Soninké ou avec le Wolof car se sont des peuples qui ont cohabité depuis des siècles voir des milliers d’années; et l’islamisation passant par là, il serait impossible d’étudier ce problème objectivement. Je ne le compare pas aussi avec le Sérère, ces deux langues et peuples ont certainement la même origine, ou des origines très proches.

    Le mot "fondre" (devenir liquide) en peul est appelé "taaydé". Chez les Russes on retrouve le même mot prononcé à peu près de la même manière : par exemple  "la neige fond" est dit en russe "Sneg taayet". "Le beurre a fondu" est dit en peul "nébam taayii" ; donc d'un côté (russe) on a "taayet" de l'autre (peul) "taayii".

 La conjonction de coordination "et" en français a la même prononciation et la même signification qu'en peul : on dit Bernard "et" Jacques (en Français) de même on dit Samba "é" Demba.

Le mot français "lapider " qui veut dire frapper est le même que le mot peul "lappoudé" qui veut dire également frapper.

Il y'a une variante de melon en Kazakhstan qu'on appelle " dénia" or le même melon en Peul au pluriel est appelé  "déné".     

Le mot peul " modji « qui veut dire " bon " en français est prononcé de la même manière en langue Gammbaye et Sarah au Tchad et a la même signification dans ces deux langues.    

Etonnez-vous de l'équivalence en prononciation et en signification des mots " papa " et " maman " en malgache et en peul. Ces deux peuples qui appellent papa "baba" et maman " néné" en peul et "néni" en malgache, habitent l'un à l'extrême sud de l'Afrique -à Madagascar- et l'autre au Sahel. Ils n'ont donc absolument aucune influence linguistique entre eux.

Malawana veut dire «bonjour» en Malgache; ne peut-on pas le rapprocher de Manawana qui veut dire « comment ça va? »(en fait bonjour) en langue Mossi ? Et pourtant les Mossi sont au Burkina Faso au Sahel alors que les Malgaches sont à Madagascar dans l’océan indien !! Plus de dix mille km entre eux!C’est certain que personne n’a emprunté à l’autre.

 En Sango, langue nationale centrafricaine, la conjonction "ou" ou l'expression "ou bien" est dit "wala". En peul on dit "walla".

Le travail est dit en Sango " kouwa ", en peul " houwa " veut dire travail (au MALI, au Tchad, au Cameroun...). C'est d’ailleurs de ce mot qu'est sorti le mot "Kouwgal" utilisé dans tout le Sahel qui veut dire "quelque chose qui a été travaillé".

Le verbe " houwdé" qui veut dire travailler en peul, dans la conjugaison le "h" se transforme en "k" au pluriel par exemple.

Ainsi donc "houwa ", "kouwa", "kouwgal" viennent du même mot originel.  

Le mot "lori" est un mot malais qui désigne un petit perroquet d'Océanie. Le même mot lori est un mot peul qui désigne un genre de perroquet dans le Sahel. Et pourtant il n'y a aucune influence linguistique entre ces deux peuples.

Le mot français Coucou est une interjection qui s’emploie pour signaler l’arrivée inopinée de quelqu’un ou pour manifester sa présence. Le mot kook (kôk) est une interjection en peul qui s’emploie pour surprendre quelqu’un pour manifester sa présence inopinée! D’où viennent ce coucou français et ce kôk peul? N’ont-ils pas le même ancêtre?

Et le mot cadet en français se dit d’un enfant qui vient après l’aîné ou le plus jeune qu’un ou plusieurs enfants de la même famille et kodda qui en peul signifie le dernier enfant et donc le plus jeune enfant de la famille.

Pour choisir quelque chose au hasard ou élire au hasard les Français emploient l’expression suivante : AMSTRAM GRAM PIQUEZ-PIQUEZ COLLER GRAM, BOUREZ-BOURREZ RATA TAM, AMSTRAM GRAM...et on choisit alors le dernier objet touché. Chez les PEUL, pour choisir quelque chose au hasard on dit: NAYO-NAYO NAY NJUUTAM, NJUUTI-PALAM PALNDOOKAM. HAMADI BOUKAL BOUKI LONNGAL..., etc. et on choisit le dernier objet touché; il existe aussi une autre expression en peul employer pour les mêmes fins: KéLéNéTé-KELéNéTé NDENG, JAMAAWOU HARRAAWOU NDENG, JAMATURU BAATUTRU ALEYKA TUT..; l’expression Française et celles des peuls phonétiquement différentes sont tout de même analogues en signification (tirage au sort) et en rythme (comparez TATA TAM; AMSTRAM GRAM à NAY JUUTAM NJUTI-PALAM PAL-NDOOKAM).

Le mot "kob" désigne une antilope des marais d'Afrique australe. Le mot "koba" désigne une antilope en langue peule dans les savanes du Sahel.

Le mot " gayal " d'origine Hindou (voir Larousse) désigne une espèce de buffle semi domestique. Ce même mot avec la même prononciation veut dire en peul un grand taureau ou un grand bœuf.

Le verbe "sip" veut dire en anglais : boire à petites gorgées. Le verbe "siibpaadé" dont l'impératif est "siibpo" veut dire en peul boire à petites gorgées, boire en filtrant.

Le mot anglais "shaft" veut dire puits. Le mot "sefdé" veut dire en peul tirer du puits ou puiser de l'eau. Le mot "saftaadé" avec l'impératif "safto" veut dire pêcher. Dans tous les cas ces mots "shaft"  "sefdé", « safto »  sont relatifs à l'eau et à une profondeur.

Le verbe anglais to "shriek" prononcé "srii" veut dire pousser des cris perçants. Le verbe peul "siikdé" (ou "siik" à l'impératif) veut dire pousser des cris perçants. Le mot " sirkudé" s'applique aux cris des oiseaux.

Le mot "Jewel" en anglais veut dire bijou. Le même mot "Jawel" prononcé à peu près de la même manière veut dire petit bracelet. Bijou et bracelet sont tous les deux des objets de parures.

Le mot to "sink" veut dire se noyer en anglais. Le mot " sinkii" avec la même prononciation en peul ne s'applique qu'aux bateaux ou pirogues quand ceux-ci ne peuvent pas bouger dans l'eau et sont bloqués par, par exemple, un banc de sable ou des rochers.

Il est bien probable que "sink" en anglais et "sinkii" du verbe "sinkoudé" en peul aient une même origine.           

L'adjectif anglais "tart" (prononcé ta:t) signifie (goût) âpre, aigre, acerbe. L'adjectif ou l'adverbe  " tot" ou "tat" en peul veut dire (goût) aigre, acide.

Le mot anglais "load" qui veut dire charger (utilisé en informatique). Le mot "loowdé" en peul veut dire "mettre dedans,  charger ".

Le mot reggae (prononcé ré-guey) est une musique et une danse Jamaïcaine internationalement connu; le même mot avec la même prononciation veut dire danse en Soninké.

Quand on apprend à un enfant à marcher, en Mooré ( langue Mossi) on dit qu’on lui fait le TaaTTaa ; en Peul on dit qu’on lui fait le TeeTTee ; en fait c’est probable que ces deux mots aient la même origine si on fait des recherches.

Mais pourquoi donc une coïncidence dans beaucoup de langues sur le M de Mère et sur le M de Moi ou de Mon ? En effet dans beaucoup de langues on trouve cette lettre mystérieusement dans le mot; les Français disent Mère ;les Soninkés , les Bambara (Dioula) les Mossi disent Ma , les Peuls disent youMMa , les Anglais disent Mother  , les Russes disent Math , les Arabes disent ouMM , etc., quant à « Moi et Mon » des Français , les Anglais disent My (=mon), les Peuls disent Miin (=moi) ,les Allemands disent Mine (mayne) (=mon), les Wolofs disent Mann(=moi), les Mossi disent Mame(=moi)les Russes disent Moy(=mon) etc. ..

 

Dans certaines traditions ukrainiennes ou russe, quand un garçon porte son habit par mégarde à l'envers, alors les garçons de même âge que lui le pinceront avec les doigts ou le frapperont doucement par amusement jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il a mal porté son habit. Cette même pratique se fait chez les peuls en Mauritanie Sénégal mali dans les villages ! Et pourtant il n'y a aucune influence des russes sur les peuls.

Certaines communautés de l'Amériques attribuaient les incendies mystérieux des maisons aux querelles des salamandres. Dans le FOUTA TORO - peuls de la Mauritanie et du Sénégal - les incendies mystérieux des cases sont attribués aux querelles des geckos que les gens appellent aussi salamandres.

En Europe dans les contes on prend le loup pour un être glouton et sot et le renard un être rusé ou très malin. En Afrique dans les contes, on prend l'hyène pour un être glouton et sot et le lièvre pour un être très malin ;( referez-vous aux contes sénégalais « LEUK le lièvre et BOUKI l’hyène »).

Il y a aussi bizarrement des coïncidences entre des noms de familles peuls et européens, Américains et asiatiques. Je ne peux que le constater sans pouvoir donner des explications ; par exemple chez les peuls et les américains Bari (Barry), Kelli (Kelly), Kane (Kane) (on trouve également des Khane en Allemagne et en asie) ; entre les peuls et les chinois : Ly (Ly), Sy (Sy)…  

C O N C L U S I O N:

A notre avis (mon hypothèse, je peux aussi me tromper) il n'y avait qu'une seule langue originelle pour toute l'humanité et que toutes les langues actuelles viennent de cette langue. Par ailleurs la langue d'une ethnie peut-être retrouvée dispersée parmi les langues d'autres peuples ou ethnies. Par exemple si on prend une langue donnée, on pourrait retrouver (probablement) tous les mots de cette langue avec la même (ou à peu près la même) prononciation et la même (ou à peu près la même) signification dans les autres langues d'autres peuples. Par exemple on trouve le mot peul LAPPOUDÉ qui a, à peu près même prononciation et  même signification que le mot LAPIDER en français. Donc voilà un mot peul retrouvé dans la langue Française. Un autre mot Peul LOOWDÉ sera retrouvé avec même prononciation et même signification dans la langue Anglaise (LOAD) ; on retrouvera un autre mot peul XYZ dans une autre langue d'un autre peuple. Ainsi tous les mots peuls sont dispersés dans différentes langues d'autres peuples. De même on trouvera le Soninké, le Bambara, le Mooré, le Chinois, l’arabe le Zandé, le Sango, le wolof, Sérère etc. dispersés dans d’autres langues. Ceci est valable aussi pour toutes les autres langues des autres peuples (ce n’est qu’une hypothèse).
(On en ngon e jam)
 
Baaba Loocol wele jallo

Last update: 08-06-2010 22:06

Keywords : langue originelle, tour de babel, homonymie, ethie, peul, pulaar, fulfulde
Vos commentaires (jowe mon) Citer cet article (Jubbu e winndannde ndee) Favoris (Ɓurɗe labeede) Imprimer (Winndito) Envoyer à un ami (Neldu sehil maa) Envoi sur De.li.cious (Danndu e De.li.cious Articles similaires (Binndanɗe nanduɗe heen) JOKKU TARO...
Imprimer